Comment rajeunir et réparer sa peau naturellement ?

Le visage est une partie du corps qui nécessite des soins tout particuliers pour garder un teint radieux. Pour prévenir le vieillissement de la peau, il existe des traitements au laser, l’utilisation de crèmes à base d’acide hyaluronique et de collagène. Les rides, les taches de vieillesse et les dommages causés par le soleil peuvent également être traités avec ces méthodes. Il est important de bien prendre soin de sa peau en s’hydratant suffisamment et en évitant les agressions extérieures.

Comment votre peau vous protège ?

« La peau, avec la cornée et les diverses muqueuses (respiratoires, gastro- intestinales et génito-urinaire) participe à la première ligne de défense de l’organisme. Elle assure à la fois une barrière physique et une fonction immunitaire efficace. Elle apporte une défense antimicrobienne active par la sécrétion de peptides antimicrobiens ( défensines) par les kératinocytes de l’épiderme et de substances antimicrobiennes (acide lactique, acides gras) par les glandes sébacées et sudorales».

Différentes cellules immunitaires localisées dans l’épiderme et le derme (lymphocytes, mastocytes, cellules dendritiques, etc…) assurent en cas d’agression ou de rupture de la barrière cutanée une réponse immunitaire efficace face à l’agent agresseur.

Lorsqu’elle est endommagée, « la cicatrisation est la réponse de la peau à toute incision, blessure ou perte de substance. Elle s’effectue par un système de réparation naturel complexe en quatre étapes : vasculaire, inflammatoire, proliférative, de remodelage et d’apoptose cellulaire».

Cette capacité de réparation, essentielle pour la survie de l’organisme, est une restauration de l’architecture tissulaire et de ses fonctions. Elle se fait soit par la régénération des tissus lésés via la prolifération des cellules cutanées, la reconstitution des fibres de collagène et d’élastine ainsi que des vaisseaux sanguins soit par la formation d’une cicatrice engendrée par le dépôt de tissu conjonctif fibreux qui permet une stabilité au niveau de l’architecture cutanée.

Dans une peau jeune, le processus de régénération naturelle a un cycle de 28 jours en moyenne : les cellules de l’épiderme, du derme et de l’hypoderme sont remplacées par de nouvelles cellules. Mais à partir de la trentaine, le cycle de renouvellement s’allonge, la peau se transforme et, petit à petit, les rides apparaissent. D’ailleurs pour cela il existe des techniques d’injection de botox ou la mise en place de fils tenseurs pour le visage !

Ce vieillissement varie selon chaque individu en fonction de l’hérédité, des conditions du milieu de vie, du régime alimentaire, de l’hygiène de la peau et du corps ainsi que de l’exposition aux rayons solaires (UV). En effet, les rayons UV dénaturent les composants de la peau, notamment les fibres de collagène et d’élastine qui donnent à la peau son épaisseur, sa fermeté et

son élasticité.

La prévention pour retarder le vieillissement de la peau

Prendre garde à l’auto-intoxication

Une des causes du vieillissement est l’auto-intoxication progressive de l’organisme. Le vieillissement du système extracellulaire modifie
les caractères physico-chimiques des fibres de collagène qui deviennent plus épaisses et compactes, les fibres d’élastine deviennent atrophiques, une déshydratation s’installe et les cellules se kératinisent plus rapidement.

L’âge produit, donc, de nombreuses modifications au niveau cutané car l’organisme n’a plus les capacités nécessaires pour faire face aux exigences et au stress qu’imposent l’environnement mais aussi la gravitation universelle.

Dans le derme, la diminution des réserves de collagène et l’appauvrissement en acide hyaluronique entraînent une perte d’élasticité de la peau, sa déshydratation et le relâchement des tissus. Toute la peau du corps est affectée mais c’est surtout au niveau du visage, plus exposé aux intempéries, que se marque le temps.

« La peau étant exposée à de multiples facteurs susceptibles d’accélérer le processus naturel de vieillissement, on a coutume de distinguer deux types de vieillissement : le vieillissement intrinsèque (passage des ans, phototype), de nature principalement chronologique et génétique et qui survient avant tout sur les régions non habituellement exposées au soleil et le vieillissement extrinsèque (ultraviolets, infrarouges, tabac, alcool, drogues, régime alimentaire, maladies chroniques, dysfonction des fonctions endocrines, pesanteur, corticothérapie chronique), en rapport avec l’environnement, tout principalement avec l’exposition aux rayons solaires qui prédomine dans les régions exposées et chez les sujets de phénotype clair ».

En conclusion

Vous l’aurez compris, pour rajeunir et réparer sa peau naturellement (même si ce n’est pas aisé) vous devrez vous protéger activement des rayons du soleil et maintenir une alimentation plutôt saine et équilibrée. Bien que de petits plaisirs gustatifs de temps à autres peuvent être autorisés ! Il est également important de suivre une routine de soins adaptée à son type de peau. Mais si il devait n’y avoir que chose, ce serait de prévenir le stress oxydatif en consommant des aliments riches en antioxydants. Dés lors, vous offrirez à votre peau la possibilité de continuer à vous protéger et à s’auto-régénérer. Il est essentiel de comprendre que votre peau est votre protection et doit être entretenue et protégée. En prenant des mesures simples vous pourrez gagner quelques années !