Infos pratiques
Que manger quand il fait froid ?

Que manger quand il fait froid ?

Il ne suffit pas de multiplier les couches pour faire face aux températures basses, il faut également adapter son alimentation afin de répondre aux besoins particuliers de notre organisme pendant l’hiver. Que manger quand il fait froid ? Qu’est-ce qu’il faut éviter ? À quelles quantités ? On répond à toutes les questions.

On évite les gras et on privilégie les sucres lents

Raclettes, fondues, tartiflettes…, les plats gras sont appétissants et semblent parfaits pour se réchauffer en hiver. Or ce n’est pas le cas, il vaut mieux au contraire éviter les plats riches en gras. Les matières grasses fatiguent l’organisme qui est déjà ralenti en hiver, en particulier parce qu’on n’effectue pas beaucoup d’activité physique quand il fait froid. À noter aussi que les plats contiennent en général de la charcuterie et de la viande rouge, donc trop de graisses saturées. Non seulement c’est difficile pour l’organisme de s’en débarrasser, mais la prise de poids est assurée ! Il faut donc privilégier des aliments qui aident notre organisme à se réchauffer. On recommande souvent les soupes de légume en hiver. La raison est simple, les soupes de légumes combinent sucres rapides et sucres lents, ces derniers étant idéaux pour aider le corps à réguler sa température. Il ne faut pas oublier les protéines qui ont un effet thermique plus élevé que les glucides et les lipides, mais qu’il faut choisir avec précaution.

Faire le plein de vitamines, surtout la vitamine C

Le système immunitaire est particulièrement vulnérable quand il fait froid, d’où l’intérêt de faire le plein de vitamines. Pour réchauffer votre corps et lutter contre les coups de froid, vous devez renforcer votre alimentation en antioxydants et en vitamines, en particulier la vitamine C. Au lieu des fruits rouges de l’été, on trouve ce dont on a besoin dans les kiwis, les agrumes, les fruits exotiques, mais aussi les légumes riches en vitamine C comme le chou. Vous pouvez consulter le blog la santé pour connaître les légumes et fruits riches en vitamine C et en d’autres vitamines. Et contrairement à ce que l’on fait souvent, il ne faut pas réduire sa consommation de crudités. En effet, les éléments crus permettent de bénéficier du maximum d’aliments. C’est le cas pour la vitamine C qui est très fragile et qui se dégrade rapidement. Les jus d’agrumes sont donc à consommer rapidement.

S’hydrater en privilégiant les tisanes

On pourrait croire que le corps n’a pas besoin d’eau en hiver parce qu’on ne transpire pas beaucoup, mais la vérité est que la déshydratation s’accentue à cause des fluctuations de températures que subit le corps. À cause de ses fluctuations, l’organisme dépense beaucoup d’énergie dans le but de réguler sa température interne et a donc besoin de s’hydrater. En plus de boire beaucoup d’eau (on recommande en moyenne 1,5 litre d’eau par jour, mais les besoins varient d’une personne à l’autre), vous pouvez opter pour les tisanes et les soupes pour vous réchauffer et renforcer votre système immunitaire. Les tisanes présentent de nombreux bienfaits et sont riches en antioxydants, antibactériens et antiinflammatoires. Elles sont une bonne alternative au thé et au café qu’il faut consommer avec modération. L’alcool est également à éviter. Bien qu’il donne la sensation de réchauffer, il a pour effet de ralentir le rythme cardiaque et donc d’accélérer le froid. Sans oublier qu’il est très calorique.

Avec ces quelques conseils, il ne vous sera pas difficile de lutter contre les températures réduites et les maladies de l’hiver. N’oubliez pas aussi de consommer les fruits et légumes de saison, ils le sont pour une raison !

Related Posts

Comments are closed.