Infos pratiques
Tout savoir sur la nécessité de se protéger des acariens

Tout savoir sur la nécessité de se protéger des acariens

Les dernières statistiques affichent qu’environ 10% de la population souffre d’une allergie générée par les acariens de la poussière d’habitation. Il faut savoir que ce sont surtout leurs déjections qui sont allergisantes. Dans la pratique, l’inhalation d’allergènes des acariens, mais également un contact cutané avec ces bêtes microscopiques peuvent déclencher des symptômes comme la rhinite, la conjonctivite, l’asthme, l’eczéma atopique et autres. Un médecin prononce le diagnostic d’allergie aux acariens, sur la base d’un entretien avec le patient, un examen clinique, complété d’un test cutané ou sanguin. Généralement, il est plus fréquent de trouver les acariens dans le lit plus qu’en tout autre lieu d’une habitation. En réalité, les acariens assurent leur développement et leur multiplication, rapidement et en grande quantité, sous un climat optimal, facilement trouvable sur un lit. Ce climat se reconnaît facilement par la chaleur et l’humidité. Il faut savoir que les acariens se nourrissent des squames cutanées. Comme précautions, les occupants d’une maison doivent bannir les matelas en latex.

Éviter tout contact avec lesdits acariens

Si non nombre de personnes ont tendance à penser que s’acheter de nouveaux matelas et des coussins, assure un bénéfice de longue durée pour lutter contre les acariens, le répit n’est que de courte durée. En effet, en peu de mois, une telle literie contiendra pleins d’acariens. Oui, après 6 mois, un nouveau matelas peut comporter pas moins de 2 millions d’acariens. Afin de prévenir les réactions allergiques, il faut empêcher le contact avec l’allergène en question. La façon la plus simple et la plus efficace, en cas d’allergie aux acariens, serait d’emballer les matelas, les duvets et les coussins, avec une protection hermétique aux allergènes des acariens. Aussi, il est recommandé d’acheter une housse chez ephacare.be. Cette action permet de régresser les symptômes et ralentir la progression de l’allergie. Elle réduit le risque de développement de l’asthme et d’autres allergies. Et comme la santé s’améliore, le patient diminue sa consommation de médicaments et en parallèle, son nombre d’hospitalisations. Bien entendu, il connaît une nette amélioration de la qualité du repos et surtout une qualité de vie optimale.

Les caractéristiques des housses contre les acariens

Les housses luttant contre les acariens doivent satisfaire quelques critères. Ils sont :

  • Les allergènes des acariens doivent être bien retenus,
  • La housse doit présenter une bonne perméabilité à la vapeur d’eau, pour garantir un bon sommeil,
  • Le tissu de la housse ne doit pas générer beaucoup de bruits et ne doit pas être trop lourd,
  • Les coutures doivent être faites de manière à ce qu’elles assurent l’imperméabilité aux allergènes,
  • Les fermetures éclair doivent être couvertes d’une couche d’étoffe, toujours pour garantir l’imperméabilité,
  • Une housse doit être lavable à 60°c et rester imperméable,
  • Une housse ne doit afficher aucune déformation après le lavage,
  • Ses dimensions doivent être adaptées à celles des matelas,
  • Une housse doit comporter une date de garantie,
  • Une housse ne doit pas être source de substances nuisibles.

Related Posts

Comments are closed.