Maman Enfant
Quelles prépas pour les concours de la petite enfance ?

Quelles prépas pour les concours de la petite enfance ?

Auxiliaire de puériculture, infirmière puéricultrice ou encore éducatrice de jeunes enfants par exemple : ces métiers sont accessibles après une formation post-concours. Si vous choisissez un de ces métiers de la petite enfance, vous pourrez passer par une prépa pour vous entraîner au concours. Il est notamment possible de suivre ces cours de préparation à distance, depuis chez soi, grâce à des centres de formation spécialisés.

Je veux devenir auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture est en quelque sorte le bras droit des puéricultrices et des sages-femmes. Vous pourrez exercer dans un cadre médical, mais aussi dans des structures comme des crèches. Ce métier est soumis à une période de formation de 10 mois, après le passage par un concours d’entrée. Vous allez donc devoir passer des épreuves écrites et orales avant d’entrer en IFAP(institut de formation des auxiliaires de puériculture) et de pouvoir, à terme, obtenir votre DE (diplôme d’État).

Pour préparer le concours d’entrée, vous pourrez trouver des centres de formation spécialisés dans les préparations d’épreuves que ce soit en présentiel ou à distance. Vous allez ainsi être épaulée dans la préparation des questions qui vous seront posées le jour J grâce à des examens blancs, des exercices, des annales…

Je veux être puéricultrice

Pour exercer ce métier, vous allez devoir tout d’abord devenir infirmière, avant de vous spécialiser dans la puériculture. La première étape est donc d’entrer en IFSI (institut de formation en soins infirmiers). Pour cela, il fait passer par une étape concours. Là également vous pourrez suivre une prépa. Les formations proposées durent très souvent une année.

Elles permettent de préparer, en IFSI ou auprès d’un centre de préparation spécialisé dans la santé, les épreuves du concours. Vous allez à la fois vous entraîner aux tests psychotechniques et aux questions que pourrait vous poser le jury d’admission. Une fois entrée en IFSI, vous allez suivre trois années de formation généraliste en soins infirmiers, obtenir votre DE et pouvoir ensuite vous spécialiser en un an dans les soins aux enfants.

Autre métier du domaine de la santé, celui de sage-femme.

Là, vous allez devoir passer par des études de médecine en 5 ans. Après une première année commune aux études de santé (PACES), vous allez entrer en école de maïeutique. Vous pourrez préparer cette entrée par des cours complémentaires à votre PACES grâce à des organismes de formation à distance.

Je veux travailler dans l’éducation des jeunes enfants

Outre les métiers de l’enseignement, il est également possible de travailler au bon éveil des petits en devenant éducatrice de jeunes enfants (EJE). Ce métier est accessible après trois années de formation dans l’une des écoles spécialisées dans la préparation du DEEJE (diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants). Ces écoles sont accessibles après le passage d’un concours : il peut se préparer grâce à des cours. Vous allez alors vous entraîner au passage d’une épreuve d’expression écrite, de culture générale et d’un oral. Il est également possible de se préparer à distance, à votre rythme et en parallèle d’une autre activité.

Je veux garder des enfants

Les métiers de la garde d’enfants comme assistante maternelle par exemple ne nécessitent pas le passage par un concours. Pour garder des enfants à votre domicile, vous allez devoir obtenir un agrément du conseil départemental. Vous pourrez ainsi, selon vos compétences et la conformité de votre habitation, garder entre 1 et 5 enfants de moins de 6 ans.

Je veux travailler dans l’animation et l’accompagnement au quotidien

Pour travailler au quotidien dans des structures comme les crèches ou les écoles maternelles, vous allez parfois devoir suivre une formation, voir passer un concours.

Le métier d’ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles) notamment est un métier d’accompagnant accessible après le passage d’un concours de la fonction publique.

Pendant quelques semaines ou quelques mois, vous pourrez vous consacrer à la préparation des épreuves du concours grâce à des centres de formation à distance ou physiques.

Le métier d’agent de crèche ne nécessite quant à lui pas de concours, mais une formation précise et qui permet d’avoir les bases de l’accompagnement de jeunes enfants : le CAP petite enfance.

 

Related Posts

Comments are closed.