Grippe et gastro
Problème de digestion voici les solutions

Problème de digestion voici les solutions

Ballonnements, inconvénient nutritif, douleurs intestinales ? Ses symptômes vous semblent familiers ? Il est de alors perpétuel comme à nous collectivité assidue, de croiser des personnes qui souffrent d’une inflammation de l‘intestin.

Commençons par quelques explications sur notre intestin

L’intestin grêle (ordinairement désignée petit intestin) et le colon, également connu sous le nom du gros intestin. L’intestin grêle mesure entre 3 et 6 m.  Son devoir est de perpétuer la digestion commencée dans l’estomac et spécialement d’absorber les nutriments essentiels à notre organisme. Le colon quant à lui mesure entre 1 et 1.5 m de long. Il débute par le cæcum, se prolonge par le colon ascendant, le colon transverse, le colon descendant, le colon sigmoïde pour finir par le rectum. Son devoir est de détourner les matières fécales après réabsorption de l’eau et du sel. L’inflammation de l’intestin est en grande partie provoquée voire exacerbée par notre règle de vie actuelle ; angoisse, absence d’activité physique, temps de sommeil réduit,…. Notre nourriture régulière n’est plus en étape avec ce style de vie sédentaire et cela finit par se répéter sur notre système digestif.

Cinq conseils pour améliorer votre digestion

  • Avantager les nourritures pauvres en graisses et en sucres. Les nourritures riches en gras ont influence à fermement encourager les mouvements de l’intestin (réflexes gastro-coliques).
  • Essayez de prendre l’élixir du suédois selon la recette de Maria Treben, c’est un mélange de plantes efficace pour les troubles de la digestion mais également pour soigner divers maux du quotidien.
  • Supplémentation en fibres: les fibres alimentaires permettent de contrôler le transit intestinal, elles-mêmes augmentent le poids des selles et réduisent la période du transit. On les trouve parmi les fruits (oranges, figues,..), légumes (artichauts, carottes,…) et céréales (avoine, orge, psyllium).
  • Désaltérer, Boire : de l’eau bien sûr (avantager l’eau plate à l’eau gazeuse) ! Abstenir les boissons à base de caféine ou d’alcool. De plus, la conséquence des fibres sur le transit est adoucie par une augmentation de la quantité d’eau absorbée.
  • Des portions moindres : les dîners volumineux ont tendance à provoquer des crampes et des diarrhées. Il est préférable de consommer plus fréquemment mais en plus petites quantités.
  • Des horaires réguliers : une prise alimentaire assidue permet une meilleure digestion et évite à notre organisme d’accumuler  en prévision d’une consommation énergétique insuffisance.

Les conseils sont donnés à titre indicatif. Si les symptômes persistent n’hésitez pas à prévenir votre spécialiste.

 

 

Related Posts

Comments are closed.