Minceur
Les meilleures techniques chirurgicales pour traiter l’obésité

Les meilleures techniques chirurgicales pour traiter l’obésité

L’obésité, un mal touchant 15% des français, c’est la présence de graisse nuisible à la santé, dont l’importance est mesurée à l’aide de l’indice de masse corporelle ou IMC. Ce dernier se calcule en divisant le pois (en kg) d’un individu par le carré de sa taille (en m). L’indice normal se situe entre 20 et 25kg/m2 et au-delà de 30, il s’agit d’obésité. Un IMC dépassant 40 caractérise ce qu’on appelle obésité morbide. Le recours à un chirurgien digestif constitue dans certains cas une solution vitale.

Quand opter pour la chirurgie ?

Lorsque les régimes et les médicaments ne donnent pas de résultats concrets, la chirurgie est la solution. Elle est envisageable lorsque les risques liés à l’opération chirurgicale s’avèrent inférieurs à ceux représentés par l’obésité, surtout celle morbide qui entraîne un risque de mortalité deux fois supérieur à celui des personnes normales. Ce sont notamment les autres maladies favorisées par l’obésité qui accroissent ce risque (diabète, cancer, accidents cardiovasculaires…)

Quelle technique choisir ?

Il existe à ce jour trois principales techniques mises en œuvre par  le chirurgien digestif.

  • L’anneau gastrique

Il partage l’estomac en deux. Très efficace dans l’immédiat, cette méthode comporte sur le long terme des inconvénients majeurs. En effet, les complications sont courantes et 90% des poses accusent un échec à dix ans.

  • Le by-pass

Il vise à changer le cheminement normal des aliments de façon à entraîner une malabsorption. Il permet de réduire le poids sur le long terme et on observe souvent la disparition du diabète et des maladies qui accompagnent l’obésité. Toutefois, il entraîne des carences importantes auxquelles il faut pallier toute la vie.

  • La sleeve

Elle consiste à ôter la partie de l’estomac faisant office de réserve et qui abrite le siège de sécrétion de l’hormone de l’appétit (ghréline). Elle fait bénéficier des mêmes résultats que le by-pass, sans les complications de celui-ci. C’est de loin la technique la plus fiable.

Comment se déroule l’opération chirurgicale ?

La chirurgie se fait à chaque fois par cœlioscopie, c’est-à-dire sans ouverture. Par conséquent, l’hospitalisation reste brève (5 jours maximum). Dans les meilleurs centres de santé, les complications consécutives aux opérations de sleeve et de by-pass sont inférieures à 5%. Actuellement, le taux de mortalité ne dépasse pas 0,5%.

Concrètement, ces résultats sont-ils fiables sur le long terme ?

SOS Study, une étude suédoise menée sur 4000 individus obèses pendant 20 ans a permis d’évaluer l’efficacité de la chirurgie dans la durée. Ainsi, les 2000 personnes ayant bénéficié d’une intervention gagnent en moyenne dix ans de plus en termes d’espérance de vie. La perte de poids est durable si le sujet observe une bonne hygiène alimentaire, et les maladies liées à l’obésité disparaissent rapidement et plus durablement lorsque l’opération est effectuée tôt.

Related Posts

Comments are closed.