Médecines
Les vertus de la pratique de l’ostéopathie

Les vertus de la pratique de l’ostéopathie

L’ostéopathie est une forme de médecine basée sur la manipulation de l’ensemble du corps humain notamment les os, les muscles et les articulations. Cela dit, cette pratique concerne non seulement les symptômes physiques, mais aussi les habitudes, le style de vie et l’état global d’une personne.

Les ostéopathes palpent le corps pour rétablir la mobilité de l’organisme et éviter les tensions ou des déséquilibres à l’origine d’éventuelles maladies. Les mauvaises postures, la dépression, le stress, les menstruations douloureuses ne perturbent pas qu’un seul système, mais tout l’ensemble organique. Ainsi, l’ostéopathie permet de traiter une grande variété d’affections quelle qu’en soit sa nature et de nombreux professionnels dont cet Ostéopathe à Bourg Saint Maurice propose des séances thérapeutiques en conséquence.

Ostéopathie : une manipulation variée, précise et bénéfique

La pratique de l’ostéopathie ne cesse d’étonner, comme si les doigts du médecin avaient eux-mêmes le pouvoir des cinq sens. En effet, ils sont en mesure de ressentir tout ce qui se passe sous la peau. Aidé par ses connaissances en anatomie, le praticien traite le patient par diverses manipulations fait à la main et parfois par le reste du corps. Ces dernières peuvent être regroupées en quatre catégories à savoir : les manipulations fonctionnelles, structurelles, viscérales et crâniennes.

Dans le cas des manipulations fonctionnelles par exemple, le thérapeute mobilise les tissus comme les muscles, les membranes ou les liquides afin de conduire à un état de relâchement. Celui-ci permet une autocorrection d’une lésion. Cette méthode contribue énormément à la diminution de plusieurs symptômes y compris l’asthme. De plus, elle facilite la réadaptation suite à une chirurgie, la libération de la circulation sanguine, la grossesse et l’accouchement et autres encore.

Principes de base de l’ostéopathie

Selon les professionnels en ostéopathie, le premier principe de cette approche affirme que la structure gouverne la fonction. En plus claires, les différentes fonctions du corps se trouvent être interdépendantes avec la structure du système musculosquelettique. Le second stipule qu’il y a une unité fonctionnelle dans tout l’organisme. C’est-à-dire que quand une partie du corps est touchée, d’autres parties seront forcément affectées. C’est pourquoi certaines manipulations sont effectuées sur des zones bien loin du centre de la douleur. Le dernier principe concerne le côté préventif de l’ostéopathie autrement dit le rôle absolu des artères. Dans un organisme bien irrigué, il n’y a pas de congestion ni de dégénérescence cellulaire, mais seulement de l’autorégulation. Le corps pourrait générer des substances et des processus requis pour s’auto soigner.

Devenir ostéopathe demande des maîtrises particulières comme quelques connaissances de base sur les muscles, les articulations et les os. Pareillement pour les connaissances en neurologie qui est très importante, surtout pour la manipulation fonctionnelle.

Related Posts

Comments are closed.