Infos pratiques
Les prestations d’un laboratoire d’analyse métallurgique

Les prestations d’un laboratoire d’analyse métallurgique

Un laboratoire d’analyse métallurgique prend en charge plusieurs activités de recherches et d’analyse dans le domaine de la chimie organique et minérale, ainsi que la caractérisation des matériaux. Pour cela, il investit dans les activités de contrôle de matières premières et de la mesure d’épaisseurs de galvanisation.

En quoi consiste le contrôle de matières premières ?

Comme la principale mission dans le secteur de la métallurgie est de transformer les matières premières, le contrôle de matières premières est donc, un procédé essentiel. Il est réalisé par un chimiste métallurgiste dans un laboratoire d’analyses métallurgiques. Pour cela, il a pour principe de garantir la qualité des pièces métalliques élaborées. En effet, le contrôle des matières premières consiste surtout à vérifier la composition de ces pièces (en poudre) : les alliages de base nickel, fer, titane… par ICP-AES ou ICP-MS. Il vise alors, à analyser les matières premières (graisse, huile, carburant…) et à identifier les impuretés (particules, dépôts inconnus…). C’est une étape qui concerne également la recherche et la quantification de métaux lourds, l’identification  et la confirmation de nuances d’alliages métalliques ainsi que l’identification d’additifs.

Pour cela, la réalisation dudit contrôle se fera en fonction de la pharmacopée européenne et en fonction des différentes normes en vigueur.

Tout savoir sur la mesure d’épaisseurs de revêtement

La mesure d’épaisseurs de revêtement est une discipline essentielle de la science des matériaux. En métallurgie, la démarche vise donc à mesurer l’épaisseur de couches sur un matériau métallique (support). Le matériau peut alors concerner les métaux non magnétiques tels que le zinc, le bronze, aluminium, titane… sur l’acier ou le fer. En effet, l’épaisseur compte parmi les critères importants de la caractérisation de surface et de matériaux. La mesure d’épaisseurs permet donc de garantir les différentes propriétés du revêtement : physiques, mécaniques,  électriques ou aussi esthétiques.

Pour cela, il existe des appareils spécifiques pour mesurer l’épaisseur, notamment : magnétique, ultrasonore, capacitif et spectrométrique. Cependant,  chaque instrument dispose de particularités distinctives leur permettant de mesurer l’épaisseur. Pour cela, leur principale utilité est surtout de mesurer des dizaines, voire des centaines de micromètres. L’objectif est donc de vérifier l’état du support et l’homogénéité du dépôt.

Related Posts

Comments are closed.