Infos pratiques
Le thé vert et ses vertus pour la santé

Le thé vert et ses vertus pour la santé

Produit phare de la détox et du bien-être, le thé vert est un incontournable. C’est, après l’eau, la boisson la plus consommée au monde devant le café. En effet, un milliard de tasses de thé est consommé chaque jour dans le monde, ce qui est quand même assez phénoménal.

La « star » des thés, celle qui remporte tous les suffrages et qui fait toutes les couvertures, c’est le thé vert.

Les bienfaits du thé vert

Le thé vert est très riche en antioxydants, c’est un premier point important à connaître. Pour rappel, les antioxydants c’est ce qui empêche notre corps de « rouiller ». Ainsi cela va permettre d’empêcher ces radicaux libres de jouer leur rôle dévastateur sur notre organisme.

Par ailleurs, le thé vert est un bon allié minceur car il va d’une part limiter l’absorption du gras et du  sucre c’est-à-dire les lipides et les glucides et en plus cela va favoriser le fait d’éliminer les lipides, ce que l’on appelle la lipolyse. Cela va donc avoir une action très intéressante de ce point de vue-là et cela va être un allié minceur conséquent.

En plus, la théine est un composant de la même famille que la caféine et donc cela va avoir un effet excitant, ce qui explique aussi le fait que le thé doit aussi se consommer avec modération, comme nous l’explique Jean-Michel Cohen sur son blog.

Infusion et consommation

Les temps d’infusion peuvent varier de quelques secondes à 7 minutes mais au-delà, le goût peut un petit peu changer, vous aller perdre les bénéfices des antioxydants dénaturés par une trop longue exposition au chaud.

En termes de consommation, 5 tasses maximum par jour du fait de la théine et ce qui est intéressant c’est en fin de repas pour cet effet sur la digestion précédemment abordé. En revanche, il vaut mieux éviter au cours du repas car le thé vert présente la particularité de limiter de fixer le fer et vous allez favoriser une anémie si vous en consommez au cours du repas.

Thé vert, thé noir et thé blanc

On trouve dans le thé vert un effet intéressant sur la digestion. Cela va diminuer le taux des lipides sanguin donc très intéressant pour les personnes qui sont sujettes au cholestérol plutôt que certaines molécules. Des éléments que l’on ne va pas retrouver dans le thé noir par exemple. Il faut rappeler que le thé cultivé un petit peu partout (notamment en Asie du Sud-Est et au Japon) va être séché et utilisé directement ce qui donne du thé vert.

A l’inverse, le thé noir va d’abord subir une fermentation comme le précise Jean-Michel Cohen également. Il va d’une certaine façon s’oxyder ce qui va changer la composition. On va avoir moins de théine, moins de polysténol…ce qui va en faire un allié intéressant plutôt le soir car très bon pour la digestion et moins riche en théine donc moins excitant.

Le thé blanc est une catégorie un peu particulière où l’on retrouve notamment beaucoup les bourgeons donc c’est pour ça qu’il est le plus cher, c’est donc assez différent.

Comment choisir son thé vert ?

Eviter à tout prix les pesticides donc privilégier dans la mesure du possible des feuilles issues de l’agriculture biologique. Ensuite le thé est souvent cultivé dans des zones assez pauvres donc si vous avez le moyen de privilégier des thés où les ouvriers ont été traités de manière plus juste, faîtes-le bien entendu. Ensuite, on a différents types de thés : les grands thés du commerce  qui se présentent sous la forme de sachets en poudre et trop mixés. C’est pour cela que d’autres thés vont valoriser le fait que l’on ait des feuilles entières, ce qui a aussi une dimension qualitative.

Thé matcha et thé sencha

Cette superbe poudre verte qui s’apparente à de l’avocat est en réalité la feuille de thé qui a été complètement broyée. L’intérêt de broyer si finement la feuille de thé vert permet en réalité lors de l’infusion d’extraire encore plus d’antioxydants. Si on a au Japon tout un rituel du thé matcha (la cérémonie du thé avec un petit fouet pour permettre l’infusion), chez nous il s’infuse de manière très classique. Le matcha a un goût très fort et extrêmement prononcé et les japonais n’en boivent pas forcément beaucoup car c’est très concentré.

Quant au sencha, là encore, un thé vert mais cette fois-ci plus classique donc plutôt avec des feuilles entières au goût moins fort que le matcha.

Les thés aromatisés

Il faut savoir quels types d’arômes sont utilisés : synthétiques ou avec des morceaux par exemple de gingembre, d’hibiscus,          des véritables morceaux de plantes, de fleurs ou de fruits déshydratés bio? Il suffit de regarder la liste des ingrédients et bien distinguer les plantes des arômes de plantes.

 

Related Posts

Comments are closed.