cbd

Le CBD : peut-on en consommer ?

Le CBD ou cannabidiol est un extrait du chanvre que l’on connaît communément sous le nom de cannabis. Ne s’agirait-il pas d’un stupéfiant dont la consommation est illégale ? Si on parle du cannabis pur ou du THC, un autre extrait de la plante, on reste dans la catégorie des stupéfiants et donc interdits. Par contre, si on passe au CBD, la loi est tout autre puisque depuis 2020, la vente et la consommation du cannabidiol sont autorisées.

Le CBD autorisé, mais sous certaines conditions

Le CBD ou cannabidiol ne génère pas les mêmes effets psychoactifs que le THC (tétrahydrocannabinol). Les deux proviennent pourtant d’une même plante, le chanvre et plus précisément de la variété appelée Cannabis Sativa L. Et justement, parce que le chanvre contient aussi du THC, quelques conditions ont été établies pour la vente libre, la mise en circulation et la consommation du CBD. En voici quelques-unes :

  • Le taux de THC dans le CBD doit être inférieur à 0,2 %
  • Le CBD ne doit pas être produit à partir d’une plante entière de chanvre
  • Le CBD doit être commercialisé en tant que « complément alimentaire » et non en qualité de médicament, sauf autorisation spécifique délivrée, soit par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé, soit par la Commission européenne
  • Les publicités autour du CBD ne doivent aucunement sous-entendre une promotion du cannabis

Par conséquent, l’achat d’un produit de CBD en France est désormais légal lorsque toutes ces conditions sont réunies.

Qu’est-ce que le CBD ?

Pour rappel, le CBD ou cannabidiol est une substance cannabinoïde extraite du chanvre. Contrairement à son cousin, le THC, il ne génère pas d’effets stupéfiants et ne rend pas « stone ». Lorsque vous consommez du cannabidiol, vous n’aurez pas la sensation de flotter ou de planer, mais resterez entièrement conscient, voire même plus conscient que d’habitude. Pour cause, le CBD améliore la concentration, chasse le stress, apaise l’anxiété et renforce la mémoire.

Il a également la capacité de renverser les effets du THC. Si on fait prendre du CBD à une personne sous l’effet du THC, celle-ci retrouvera assez vite ses esprits et redescendra de ses nuages.

Ce ne sont-là que quelques-unes de ses vertus.

Quels sont les bienfaits du CBD ?

Outre ceux déjà cités ci-dessus, le CBD :

  • A des propriétés antiépileptiques
  • Freine la multiplication et la métastases des cellules cancéreuses
  • Soigne et prévient les problèmes cutanés
  • Améliore la qualité du sommeil
  • Booste les performances sportives
  • Soulage les douleurs
  • A des propriétés anti-inflammatoires
  • Est riche en vitamine E, en vitamine C et en acides gras oméga 3

Quelques études ont également démontré que son utilisation est bénéfique pour soulager la sensation de manque lorsqu’une personne suit un sevrage pour une addiction quelconque.

Comment consommer du CBD ?

Le CBD se présente sous de nombreuses formes, mais seules quelques-uns sont autorisées en France. Parmi elles, on peut citer :

  • Les graines et fleurs séchées de CBD :

On les consomme généralement en infusion. Pour ce faire, il faudra ajouter un peu d’huile de coco ou de beurre non salé à l’eau bouillante avant d’y verser une petite pincée du produit au CBD. Notez que pour délivrer pleinement ses vertus, le cannabidiol a besoin de corps gras d’où le beurre ou l’huile de coco.

La prise de cette infusion avant de se coucher résout vos problèmes de sommeil. Elle va aussi détendre les muscles, chasser la fatigue et évacuer le stress.

  • Les huiles de CBD :

Commercialisées dans de petites fioles pourvues de compte-gouttes, les huiles de CBD se composent d’une base d’huile végétale, de CBD et éventuellement des terpènes. L’huile végétale utilisée peut être de l’huile de chanvre ou de l’huile d’olive. On en consomme généralement par voie sublinguale ou on en incorporant dans les aliments.

Pour information, les terpènes sont autorisés ainsi que les autres formes de cannabinoïdes (CBN, CBG …). Seul le THC est strictement interdit. Voilà pourquoi les CBD dit « Full Spectrum » est interdit en France puisque ces produits contiennent toutes les formes de cannabinoïdes présentes dans le chanvre.

  • Les e-liquides au CBD :

Très populaires depuis quelques mois, les e-liquides au CBD se consomment à l’inhalation puisque le produit se retrouve dans la vapeur aromatisée produite par la cigarette électronique.

Certains e-liquides contiennent également des terpènes. Comme on l’a souligné, tant qu’il ne s’agit pas de CBD Full Spectrum, on reste dans la légalité.

Comme pour la nicotine, le taux de CBD autorisé dans les liquides pour e-cigarettes est limité. Il faut également faire attention à choisir une dose adaptée à ses besoins. Bien qu’un surdosage ne soit pas mortel, cela peut occasionner certains effets secondaires gênants.

  • Les produits alimentaires au CBD :

On trouve des bonbons, des sodas, du chocolat, du miel, des gâteaux … contenant du CBD. Avouons que c’est quand même la manière la plus agréable pour en consommer et en plus, on en a pour tous les goûts.

  • Les produits cosmétiques au CBD :

On trouve des crèmes et des baumes au CBD. En application sur la peau, elle soigne les éruptions, freine le vieillissement cellulaire, protège la peau contre les attaques extérieures et prévient les éventuels problèmes cutanés.

Quelle que soit la forme que vous souhaitez adopter, la règle n°1 à retenir c’est d’éviter tout ce qui est « Full Spectrum ». A la place, privilégiez le « Broad Spectrum » ou les produits n’utilisant que des isolats de CBD.