Chirurgie esthétique
La liposuccion : comment ça marche ?

La liposuccion : comment ça marche ?

La liposuccion reste la méthode la plus efficace pour remodeler son corps. Il existe différentes techniques, et les prix varient en fonction des zones à traiter et des techniques utilisées. Comment marche cette intervention chirurgicale qui est la plus pratiquée dans le monde ?

La liposuccion : qu’est-ce que c’est ?

La liposuccion est un procédé qui consiste à enlever de la graisse là où il y en a trop. Il peut s’agir d’extraire une grande quantité de graisse ou simplement de restructurer les contours de certaines zones. Parce qu’il s’agit de l’une des interventions chirurgicales esthétiques les plus pratiquées dans le monde, la recherche ne cesse de développer de nouvelles techniques, plus douce et plus efficace.

L’objectif premier pour la médecine est que le patient puisse profiter d’une récupération rapide. Exit donc les anciennes méthodes dites « sèches », qui n’utilisaient pas l’injection de fluides permettant de détacher les amas graisseux des muscles et tissus, et place à la technique « humide », qui permet une intervention plus précise et limite largement les conséquences postopératoires (ecchymoses, saignements…).

Des procédés plus doux

On parle aujourd’hui souvent de liposuccion par tumescence. Cette méthode intègre l’injection de fluides dans son processus. Ils vont venir détacher les cellules graisseuses grâce à une fine canule vibrante, qui va également servir à aspirer la graisse et les liquides. Le résultat est sans appel pour les patients, et les cicatrices inexistantes.

La majorité des praticiens utilisent ce procédé, aussi appelé Lipomatic. La liposuccion vue par Lipofine par exemple revient d’ailleurs sur les avantages de celui-ci : au cœur de l’intervention se trouvent la sécurité et le confort du patient. Le lipomatic est une véritable innovation qui allie les atouts de la lipoaspiration par ultrasons et la rapidité d’exécution de l’intervention. Cela s’explique par la faible résistance que va opposer le tissu graisseux à la canule vibrante.

Il est possible de reprendre une vie normale très rapidement, les opérations étant réalisées en ambulatoire. On estime que la reprise d’une activité professionnelle peut se faire de 1 à 4 jours après l’intervention en fonction de la zone traitée, et celle d’une activité sportive 4 à 6 semaines après au plus tard.

Côté prix, il faudra compter en moyenne 1 500 à 2 000 € pour une zone, puis un tarif dégres

 

Related Posts

Comments are closed.