Infos pratiques
GENFIT vise à faire avancer les solutions thérapeutiques liées aux maladies du foie

GENFIT vise à faire avancer les solutions thérapeutiques liées aux maladies du foie

GENFIT, une société de biotechnologie, qui se trouve à Lille (France), à Paris (France) et à Cambridge (Massachusetts, Etats-Unis) avec une cotation sur le marché légal d’Euronext à Paris, Compartiment B(Euronext : GNFT ; ISIN : FR0004163111). Elle est constituée de 120 Collaborateurs qui l’accompagnent dans ses processus de recherche.

Cette compagnie a décidé de concentrer le développement de ses médicaments sur les domaines thérapeutiques où les besoins médicaux sont aujourd’hui considérables. Pour développer ses remèdes, l’entreprise mélange nouvelles découvertes et biomarqueurs afin d’offrir aux patients des solutions thérapeutiques et diagnostiques pour affronter certaines maladies métaboliques, inflammatoires, auto-immunes ou fibrotiques touchant essentiellement la sphère hépato-gastro-entérologique, comme La stéatohépatite non-alcoolique ou NASH.

 

Elafibranor (GFT505), un candidat médicament pour traiter la stéatohépatite non-alcoolique (NASH)

L’un de ses plus grand succès est le GFT505, nommé aussi Elafibranor, le médicament le plus avancé du pipeline de GENFIT à ce jour. Il a été conçu pour le traitement des maladies du foie dont la NAFLD et en particulier la NASH. Ces deux affections hépatiques pouvant conduire à une cirrhose voire un cancer du foie. Ce candidat médicament a déjà complété en 2015 sa Phase 2b chez 274 patients souffrant de NASH en Europe et aux Etats-Unis. Sur ces cas de fibrose hépatique, le composé a démontré une activité importante à la fois sur la régression de la NASH, les marqueurs de la fibrose hépatique et le traitement des facteurs de risque des maladies cardio-métaboliques. Elafibranor est aussi un profil cardioprotecteur car il permet de dimunier les facteurs de risque cardiovasculaire. Il présente un excellent profil de sécurité.

 

Elafibranor présente un excellent profil de sécurité

Les patients ont trouvé de suite une amélioration sur leur état de santé. Par conséquent, le médicament Elafibranor (GFT505) est le meilleur composé à ce jour pour traiter non seulement la stéatohépatite non-alcoolique (NASH) mais aussi pour prévenir la progression de la fibrose. Il a aussi été prouvé que ce candidat médicament apporte aux patients un bénéfice cardioprotecteur essentiel.

Ainsi, Elafibranor est un candidat médicament important pour un traitement thérapeutique. Il ne reste plus qu’attendre les résultats de l’étude la Phase 3 nommée « RESOLVE-IT » pour confirmer ces résultats, à savoir que le premier patient a été recruté en Mars 2016.

 

Related Posts

Comments are closed.