Médecines
Comment fonctionne l’hypnose ericksonienne ?

Comment fonctionne l’hypnose ericksonienne ?

De nombreuses personnes ont recours à la psychologie et à l’hypnose et suivent des thérapies plus personnalisées afin de résoudre leur problème sanitaire ou psychique. Parmi les 7 différentes formes d’endormissement, celle appelée « ericksonienne » se trouve la plus pratiquée par les spécialistes. Ceci de par les divers bienfaits que cette technique peut apporter.

Qu’est-ce qui différencie l’hypnose ericksonienne des autres formes d’hypnose ?

Si l’hypnose classique dite aussi traditionnelle consiste à aider un patient en lui dictant ce qu’il doit faire pour ne plus souffrir, l’hypnose ericksonienne fonctionne autrement. Il s’agit d’un tout nouveau concept. Sa différence réside dans ses manières de procéder durant chaque séance. Le but ici est de convaincre le sujet que lui seul dispose des moyens pour le guérir. Le spécialiste se propose juste comme un accompagnateur. Il guide le sujet à travers un langage d’influence qui persuadera ce dernier que la sa sortie de crise ne dépend que de sa personne.

Ce procédé pose l’hypnothérapeute dans une position basse par rapport à son client. Il cherchera à comprendre celui-ci en lui parlant avec un ton permissif et non autoritaire.

Cette approche conviendra à toute catégorie d’individus excepté les schizophrènes et les pervers narcissiques. Ce type de personnes ne sont pas pourvues de la capacité de trouver la solution à leur problème de leur propre gré.

Une approche souple et non dirigiste

Pendant les séances, le thérapeute agit par rapport aux réactions de ses clients. Il adapte son ton et son attitude en fonction de ce qui lui renvoie ces derniers. Il est emmené à considérer tous faits et gestes du consultant : sa respiration, sa posture, son élocution et les mouvements de son corps, pour pouvoir se synchroniser à eux.

Cette méthode permet de guérir des troubles qui échappent à la psychothérapie. Elle utilise des techniques de changement telles que les métaphores, les histoires et les anecdotes pour mettre le sujet en parfaite confiance. Ce dernier défiera son soi intérieur pour résoudre de lui-même ses problèmes.

Grâce à cela, il trouvera des solutions respectant ses valeurs, ses principes et ses croyances. Le thérapeute ne l’influe en rien. Le patient quant à lui, sera amené à sa propre réalité intérieure et à se reconnaitre lui-même.

 

Related Posts

Comments are closed.