Bien être
Êtes-vous un hirsute ?

Êtes-vous un hirsute ?

Les poils sont des éléments inhérents au corps humain. Ils peuvent être perçus comme un signe de virilité chez l’homme et au contraire, être inesthétiques chez la femme. Quoi qu’il en soit, les poils sont un élément indispensable du corps humain. Ils jouent un rôle important en ce qui concerne le réchauffement du corps. Le développement de la pilosité n’est pas identique chez les hommes et chez les femmes. Cependant, il arrive parfois que la femme subisse un développement important des poils sur des zones habituellement non poilues.

Il faut savoir que ces poils apparaissent parfois au niveau du visage de la femme comme une barbe et une moustache similaires à ceux d’un homme. Très visibles aux yeux de l’extérieur, ils n’embellissent vraiment pas une femme. Ce phénomène est appelé hirsutisme. À quel moment est-il possible de dire que la femme est hirsute et quelles en sont les causes ?

Comment reconnaître une femme hirsute ?

Le développement de la pilosité de la femme s’enclenche au moment de sa puberté. En effet, bien que les poils soient déjà présents à la naissance et notamment les poils dits constitutionnels de base, ceux-ci se développent à la puberté. Cela se produit lorsque la jeune fille sécrète des hormones androgènes. Ces hormones entraînent la pousse des poils au niveau du pubis ainsi que des aisselles, mais ils sont moins importants pour la gente féminine.

Toutefois, il peut arriver que la femme présente un excès de poils drus et épais sur certaines zones qui ne sont pas généralement poilues pour leur sexe comprenant donc la lèvre supérieure, le dos, la poitrine, le cou, etc. Dans ce cas, il est possible de dire que la femme est hirsute. Il s’agit d’une maladie qui touche 5 à 10% des femmes.

Quelles causes peuvent rendre une femme hirsute ?

Le développement anormalement important des poils épais et drus chez la femme est généralement causé par une production trop importante, voire même excessive, des hormones mâles. La plupart du temps, cette sécrétion excessive est associée à une maladie hormonale appelée syndrome des ovaires polykystiques. Celle-ci entraîne entre autres une absence de l’ovulation, une augmentation de la taille des ovaires, etc. Par ailleurs, il peut également arriver que cette maladie soit causée par le fait que le récepteur pilaire consomme trop d’hormones androgènes.

Plusieurs facteurs peuvent entraîner cette maladie rare chez la femme. Il peut s’agir par exemple de l’hérédité. Une femme présente plus de chances d’être hirsute lorsqu’il y a des antécédents familiaux. En outre, il est également possible de citer l’obésité qui est propice à la production des hormones masculines.

Est-ce que le fait d’être hirsute peut se soigner ? Quelles sont les méthodes adaptées afin de réduire ce phénomène inesthétique pour la gente féminine ? Actuellement, de nombreux spécialistes se sont penchés sur ces questions et ont conçu des solutions adaptées. Il convient de noter que la maladie peut être soignée au moyen de l’épilation, de la dépilation, ainsi que le traitement des autres maladies hormonales qui y sont liées.

Related Posts

Comments are closed.