Infos pratiques
Est-il possible de prévenir les maladies neurodégénératives ?

Est-il possible de prévenir les maladies neurodégénératives ?

Comment réduire et retarder les symptômes d’une maladie neurodégénérative comme la maladie de Parkinson ou la maladie d’Alzheimer ? Est-il possible de prévenir quelques maladies de mémoire ou les troubles de mémoire ? D’une façon générale, agir sur les risques identifiés d’une maladie donnée permet d’en retarder l’effet. Commençons donc par appliquer cette règle générale du domaine de la prévention.

Réduire les risques des maladies de mémoire / neurodégénératives

Bien que les scientifiques s’efforcent encore à trouver les causes directes et les traitements efficaces de certaines maladies neurodégénératives, les conditions médicales et les modes de vie qui sont sujets au risque d’apparition de ces troubles neurologiques ont été identifiés.

A titre d’exemple, saviez-vous qu’après 65 ans les cigarettes augmentent le risque d’être atteint de la maladie d’Alzheimer de presque 80% ? Idem pour l’obésité qui multiplie par 3 votre vulnérabilité face à la même maladie, et ce à la cinquantaine. D’un autre côté, le diabète vous rend deux fois plus vulnérable à cette maladie neurodégénérative qui enregistre 225 000 nouveaux cas chaque année en France. Aussi, le stress chronique peut multiplier par quatre votre risque d’être atteint de la maladie. Il faut donc tout d’abord commencer par éviter ces risques identifiés par les médecins des maladies de mémoire..

Comment prévenir les maladies de mémoire comme l’Alzheimer et le Parkinson

Même si il n’existe pas encore de vaccin pour soigner ce type de maladies de mémoire, les mesures de prévention et les moyens pour retarder leur apparition existent bel et bien. La prévention passe notamment par une hygiène de vie saine et la stimulation de la mémoire qui permettent ainsi de réduire les risques de maladie.

  • Importance de l’activité physique : la quasi-totalité des scientifiques se met d’accord sur le rôle de l’activité physique dans la réduction des risques d’apparition des troubles de mémoire de façon générale, et des maladies neurodégénératives spécialement. Une activité physique régulière est le gage d’une bonne santé physique et morale, sans aucun doute !
  • Le régime alimentaire : on ne parle pas ici d’un régime alimentaire sain et équilibré limité dans le temps, mais d’un mode de vie alimentaire qui privilégie les fruits et légumes frais, évitant au maximum la viande rouge, et qui préfère les aliments riches en oméga 3, les vitamines B12, D, les poissons gras etc.
  • Avoir un sommeil de qualité : la qualité de notre système nerveux dépend largement de la qualité de notre sommeil. Le manque ou la privation de sommeil de qualité de traduit sous forme de fatigue physique, stress, anxiété, mais également a un impact plus profond sur notre système nerveux ce qui représente un terrain favorable à l’apparition des troubles de mémoire et des maladies neurodégénératives.
  • Les exercices de mémoire : ici on ne parle pas seulement des jeux d’échecs et des exercices de calcul mental. Apprendre une nouvelle langue, un instrument de musique, faire du yoga, les exercices de méditation profonde etc. sont tous des techniques qui permettent d’entretenir notre système nerveux, c’est un autre type d’effort ou un sport de mémoire.
  • Apprendre à réduire son stress à travers les activités de détente, les voyages, les activités sociales, un bon sommeil, la respiration abdominale en cas de stress, le contact avec son entourage dans la famille et dans le quartier etc.

S’occuper d’une personne ayant des troubles de mémoire

La plupart des troubles de mémoire et des maladies neurodégénératives posent de sérieux problèmes non pas seulement aux personnes malades, mais également à leur entourage. Dans ce cadre, le service de télésurveillance personnes âgées pourrait apporter sérénité et quiétude à l’entourage des malades. Il permet, au moyen d’appareils technologiques, de surveiller à distance les personnes malades et de notifier les personnes qui s’en occupent par le biais de messages ou d’appels téléphoniques en cas de chute, de dépassement d’une zone géographique et dans d’autres cas.

Related Posts

Comments are closed.