Maman Enfant
Conseils pour aider votre enfant à dormir seul

Conseils pour aider votre enfant à dormir seul

Après avoir dormi longtemps avec les parents, la transition peut être source d’angoisse pour certains enfants. Entre 3 et 5 ans, ils ont du mal à se détacher de leurs parents et à dormir seuls. Cette situation peut être due à l’angoisse ou simplement une absence d’autonomie. Comment aider votre enfant à dormir seul ? On vous donne des astuces ici.

Réaménager sa chambre

Une bonne déco peut éveiller chez votre enfant le plaisir de passer du temps dans sa chambre. Aussi, il est important que sa chambre ne soit pas trop éloignée de celle de ses parents, il peut ne pas se sentir en sécurité. La position et le confort de son lit sont aussi déterminants. Optez pour les matelas tempur pour un lit plus confortable. Fabriqué avec une mousse viscoélastique de haute densité, le matelas tempur s’adapte parfaitement à la forme du corps de votre enfant.

Enfin, vous pouvez déplacer son lit soit dans un angle ou contre un mur. Cette position est plus rassurante que le centre de la pièce. Aussi, s’il a peur du noir, il convient de laisser allumer une veilleuse pour le rassurer.

Essayer de comprendre pourquoi votre enfant a peur

Il est important de se montrer calme et coopératif quand votre enfant n’arrive pas à dormir seul. Il ne faut surtout pas se moquer de lui s’il dit avoir peur d’un monstre ou du noir. Au contraire, vous devez le rassurer en l’amenant à comprendre que tout va bien et qu’il n’y a rien sous son lit. Faites-lui comprendre calmement qu’il n’en est rien sans vous mettre à fouiller la chambre. Aussi, il est important de lui dire que vous êtes là pour le protéger.

Ces différentes dispositions sont nécessaires pour l’accompagner dans la phase de transition. Enfin, pour l’aider à surmonter sa peur, il faut l’amener à adopter une routine qui se termine dans son lit. Celle-ci doit être faite avec constance pendant quelques semaines.

Aider votre enfant à devenir plus autonome

Pour aider votre enfant à acquérir plus d’autonomie et à mieux dormir, il faut l’accompagner. Si sa peur de dormir seul n’est pas due aux changements tels qu’une séparation, un décès dans la famille ou la naissance d’une petite sœur ou d’un petit frère, il faut l’aider à devenir plus autonome. Cet apprentissage doit se faire au quotidien dans toutes ses activités et surtout lorsqu’il joue. Il est important de l’amener à s’intéresser aux choses qui l’entourent au lieu d’être constamment collé à ses parents. Ainsi, il apprendra progressivement à être plus détaché.

Faire preuve d’attention et de fermeté à la fois

Si aussitôt dans sa chambre, votre enfant revient au salon ou dans votre chambre, il faut l’y raccompagner. Faites-le de façon sympathique sans toutefois le supplier. Il a besoin de sentir votre détermination. Vous pouvez adopter la méthode dite d’attente progressive. Elle consiste à réduire progressivement le temps passé à ses côtés et le quitter même s’il n’est pas encore endormi. Aussi, il peut venir dans votre lit au milieu de la nuit, ne le laissez pas y passer le reste de la nuit. Pour ce faire, vous devez développer le réflexe de le ramener dans sa chambre une fois endormi.

S’il commence à pleurer parce que vous l’avez laissé seul, laissez-le pleurer quelques minutes avant d’aller le voir. Si cette situation se répète, mettez davantage de temps à le rejoindre. Toutefois, vous devez le rassurer sur le fait qu’il ne devrait rien craindre et que vous êtes juste à côté. Rassurez-le pour qu’il se sente en sécurité dans sa chambre. Aussi, vous pouvez tendrement lui faire comprendre que vous ne reviendrez plus s’il pleure.

Enfin, il faut consulter un psy si le problème persiste. Avec l’aide d’un spécialiste, vous pouvez mieux diagnostiquer les causes des difficultés de votre enfant pour mieux l’aider.

Related Posts

Comments are closed.

Recherche