Médecines
Comment se déroule une séance de gestalt thérapie ?

Comment se déroule une séance de gestalt thérapie ?

La thérapie Gestalt est d’origine allemande. La traduction française est « mettre en forme ». Elle a été mise en place par le psychanalyste allemand Fritz Perls. Avec sa nouvelle approche de la médecine psychologique, il remet en question les pratiques mises en place par ses confrères. C’est en 1968 que la méthode de Fritz Perl sera reconnue par le grand public.

En quoi consiste l’expérience de la gestalt ?

La gestalt thérapie est une thérapie forte en expériences vivantes telles que le dessin, le modelage.

Le principe est de mobiliser le patient extérieurement mais aussi intérieurement.

Cette expérience est centrée sur la conscience de ce qui est présent dans le contact entre le patient et le thérapeute, dans l’instant présent. Elle permet également de mettre en évidence ce qui est présent dans la vie du patient.

Gestalt est centré surtout sur le comment et non sur le pourquoi. Le plus important est de se concentrer sur comment le patient vit son présent.

Le déroulement d’une séance

Cette méthode se suit sur du moyen au long terme selon le cas du patient, à raison d’une séance par semaine. Les séances sont soit individuelles soit en groupe. Ce choix se fera en fonction de la capacité du patient à travailler en groupe ou non.

Lorsque le patient se tourne vers la thérapie gestalt, il doit être conscient que le thérapeute ne l’aidera pas à chercher à trouver les origines de ses problèmes. Mais, au contraire, le médecin lui donnera les clés pour avoir une vision plus globale des stratégies et comprendre comment elles peuvent favoriser ou perturber le contact avec le monde extérieur. De ce fait, le thérapeute va amener son patient à comprendre comment positionner des facteurs liés à ses problèmes par rapport à sa vie. Et pour arriver à cette étape ultime, le client va travailler de différentes manières avec son thérapeute.

Le travail de cette thérapie se concentre sur plusieurs axes : le corps, l’émotionnel, le mental, le social et le spirituel.

La durée d’une séance est d’environ une heure. La séance se déroule sous forme de dialogue entre le patient et le thérapeute. Durant cet échange, le patient va pouvoir s’exprimer sur des histoires, l’actualité… C’est après quelques séances que le psychanalyste va repérer les répétitions sur des évènements soit négatifs soit positifs. A partir de là, le travail pourra être orienté pour améliorer la vie du patient face à ce traumatisme.

Le thérapeute se doit de respecter certaines règles vis-à-vis de son patient telles que la confidentialité, le non jugement et la bienveillance.Vous pouvezsuivre une formation sur la gestalt afin d’approfondir vos connaissances sur les différentes normes à respecter. Cette formation est notamment proposée par l’écoleIFAS Gestalt. N’hésitez à vous rendre sur le site pour en savoir plus.

Les exercices durant une séance

Les séances étant adaptées aux besoins du patient, les exercices proposés sont divers et variés. En voici quelques exemples:

. Le monodrame : il permet aux différents personnages qui sont à l’intérieur du patient de s’exprimer.  Cet exercice va faire ressortir les différentes facettes de notre personnalité, dont les aspects que l’on refuse de voir en temps normal. Mais le patient peut être amené à imiter des personnes présentes dans son quotidien.

. L’amplification : elle permet de projeter à l’extérieur les sentiments qui se jouent à l’intérieur du corps du patient.

. La mise en action va aider à révéler les évènements à l’origine du traumatisme (agression, perte d’un proche, etc.). Pour cela, le patient se verra jouer un évènement vécu dans le présent, le passé ou le futur.

Related Posts

Comments are closed.