Infos pratiques
Comment perdre du poids pendant l’allaitement ?

Comment perdre du poids pendant l’allaitement ?

Pour bien des femmes, devenir maman est un véritable métier qui n’est pas de tout repos. Entre l’allaitement et les heures de travail, pas facile d’aménager son emploi du temps pour subvenir à ses propres besoins comme à ceux du nourrisson. Heureusement, l’allaitement offre un avantage de taille : celui de faciliter la perte de ses kilos de grossesse. En effet, allaiter tout en supprimer ses kilos en trop, c’est possible, à condition de ne pas mettre bébé en danger. Voici nos conseils pour perdre du poids pendant l’allaitement.

Perdre du poids en allaitant : est-ce vraiment possible ?

Il y a beaucoup d’idées reçues sur le pouvoir de l’allaitement maternel sur la perte de poids. Certaines femmes croient que leur poids diminue automatiquement si elles choisissent de nourrir au sein, tandis que d’autres pensent qu’il est tout simplement difficile de retrouver leur corps d’avant la grossesse. En fait, aucune des deux affirmations n’est fausse, mais aucune non plus n’est vraie.

En vérité, le fait d’allaiter brûle des surplus de calories, jusqu’à 500 calories par jour. Ce chiffre peut vous paraître énorme, sachant que l’allaitement possède cette faculté d’affamer la maman et de la priver de sommeil. Ainsi, en allaitant, on a souvent tendance à satisfaire nos envies de grignoter avec des glucides saturés, ce qui entraîne l’accumulation de graisses.

Mais un autre fait important est que les mamans qui nourrissent au sein ont tendance à retrouver plus rapidement la ligne que celles qui donnent du biberon. En effet, une partie des graisses accumulées pendant la grossesse sont utilisées par l’organisme pour subvenir aux besoins de la lactation. Ainsi, vous pouvez réellement perdre plusieurs kilos seulement en allaitant au sein, surtout au niveau des fesses, des cuisses et des hanches. En revanche, vous l’auriez compris : les graisses stockées destinées à la production de lait ne disparaîtront pas d’elles-mêmes lorsqu’on choisit de nourrir au biberon.

Perdre du poids pendant l’allaitement : comment faire ?

Au cours des 6 premiers mois d’allaitement, vous pouvez perdre plus rapidement le surpoids que vous avez accumulé pendant votre grossesse. Ce processus est plutôt simple : le corps puise dans les réserves de graisses l’énergie indispensable à la production du lait maternel. Les spécialistes de la nutrition avancent que le fait d’allaiter peut faire perdre entre 200 et 500 calories par jour. Ainsi, en mangeant de façon saine et équilibrée, il est possible de retrouver sa ligne plus rapidement qu’une femme qui n’allaite pas. Et le résultat est d’autant plus concluant pour une femme qui nourrit son bébé durablement et exclusivement au sein.

Mangez peu mais régulièrement

Pendant l’allaitement, les repas trop espacés entraînent un effet hormonal qui affecte le processus de lactation. L’organisme va alors puiser de l’énergie dans les réserves de graisses, ce qui annihile la production d’insuline et réduit la concentration d’hormones thyroïdiennes. Or, ce phénomène a pour effet d’inhiber la prolactine, une hormone qui régule la quantité de lait produit par l’organisme. Alors, plutôt que de réduire son apport calorique, il vaut mieux manger à sa faim, quitte à faire face à une surproduction de lait (que vous pouvez d’ailleurs contrôler à l’aide d’un tire-lait ou d’un coquillage d’allaitement.)

De plus, au cours de l’allaitement, lorsqu’on se sent affamée, on a davantage tendance à manger des aliments qui ne devraient pas être consommés pendant cette période. L’idéal est alors de répartir plutôt ses apports caloriques au travers de plusieurs mini-repas tout au long de la journée.

Surveillez vos apports caloriques

La règle de l’alimentation au cours de l’allaitement consisterait à limiter l’apport calorique total sans que celui-ci ne descende en-dessous de 1 800 calories par jour, et ce à condition d’adopter une alimentation saine et variée. On évite alors les fast-foods qui ont tendance à contenir des substances polluantes ou encore des acides gras saturés, qui ne sont pas recommandés pendant l’allaitement.

Faites du sport dès que possible

On connaît toutes le surpoids qui survient au cours de la grossesse. Et pour retrouver une silhouette fine et harmonieuse, rien de tel qu’une activité physique régulière, qui contribue à l’affinement de la silhouette et à l’augmentation de la masse musculaire. Alors, dès les premiers mois de bébé, il est préférable de reprendre votre activité physique préférée en commençant par une trentaine de minutes par jour. Toutefois, pas question de foncer tête baissée : si vous n’avez pas encore terminé votre rééducation périnéale, il vaut mieux prendre quelques semaines de repos avant d’enfiler vos baskets. En ce qui concerne les sports idéals pour la période post-partum, vous pouvez vous contenter d’une marche rapide ou d’une petite séance de jogging. Vous pouvez également opter pour la natation, un sport doux qui permet d’affiner de manière harmonieuse toute la silhouette, sans pour autant exercer des pressions sur vos articulations encore endolories.

Related Posts

Comments are closed.

Recherche