Maman Enfant
Comment faire un test de paternité

Comment faire un test de paternité

Le test de paternité est une analyse génétique qui permet de confirmer ou d’infirmer les liens de filiation biologique entre un père et son enfant. Plus souvent appelé test ADN, il se fait grâce aux échantillons de sang ou de salive prélevés sur deux individus.

Qu’est-ce qu’un test de paternité

En prélevant des fluides comme le sang ou la salive, l’on peut savoir après analyse si un homme est le père biologique d’un enfant. Souvent demandé par la mère, à des fins juridiques, cet acte est non invasif et permet étant donné sa fiabilité à rétablir la vérité.

Ce test est pour le moment la méthode la plus précise et fiable pour confirmer un lien de parenté entre un père et un enfant. Il n’est pas sans conséquences, si le résultat n’est pas celui-ci espéré. Les conséquences peuvent être désastreuses pour une famille mais il est vrai que de rester dans le doute peut faire de plus gros ravages.

Il est possible de le faire de chez soi, en achetant des kits prêts à l’emploi sur des sites de vente en ligne souvent basés à l’étranger. Il faut tout de même se renseigner sur la législation de votre pays avant de se lancer dans un tel projet.

Légalité en France

En France, cet acte n’est légal que si le demandeur passe par un avocat, qui saisira le Juge du tribunal de grandes instances, afin que celui puisse statuer sur la suite des évènements. Ce test est autorisé en France dans les procédures visant à établir un lien de parente ou au contraire le contester. Il est aussi utilisé pour obtenir ou supprimer des subsides et obliger le père potentiel à prendre ses responsabilités dans la vie de cet enfant.

Le consentement du présumé père est obligatoire, si celui refuse, ce sera un acte d’aveu et le juge en tiendra compte lorsqu’il statuera sur le dossier. Procéder à un test de paternité en dehors du cadre juridique est illégal.

Le juge devra faire appel a des laboratoires et des techniciens agrées à cet effet. Ces derniers seront présents lors des prélèvements des échantillons afin qu’aucuns échanges ne puissent se faire. A savoir, que si le test est fait illégalement, la justice peut exigée une amende de 15 000 euros et une peine de prison de 1 ans (article 226-28 du Code Pénal)

Comment faire un test ADN

L’analyse ADN demande une analyse poussée de l’ADN d’une personne afin de savoir qui sont ses parents ou savoir s’ils sont les vrais parents biologiques. Il faut plusieurs jours pour avoir un résultat qui sera soit fiable à 99,9% et confirmera la parenté soit elle sera à 0% écartant toute probabilité familiale.

Alors comment faire un test adn? Il existe deux méthodes pour effectuer ce test : Un examen comparé des sangs, en général celui du père potentiel et de son enfant, et la méthode par empreintes génétiques avec un échantillon de salive. Fiables toutes les deux, elles rétablissent la vérité et une fois le lien confirmé, peut condamner le père à verser une pension alimentaire ou des dommages et intérêts à la mère et l’enfant.

 

Related Posts

Comments are closed.