Infos pratiques
Comment assurer une alimentation équilibrée durant la grossesse ?

Comment assurer une alimentation équilibrée durant la grossesse ?

Vous attendez un bébé ? Eh bien, félicitations ! C’est une merveilleuse nouvelle ! Vous allez donc vivre des expériences exceptionnelles durant neuf mois et certaines choses vont également changer dans votre vie, à commencer par vos habitudes alimentaires.

En effet, vous allez devoir manger pour deux désormais et vous devez bien vous nourrir pour que votre enfant se développe et prenne des forces et aussi pour vous préparer à l’accouchement. Pour vous simplifier la tâche, voici des conseils de pro pour une alimentation équilibrée durant la grossesse !

Pas la peine de doubler les rations quotidiennes

Toutes les femmes enceintes ont des préoccupations communes : elles veulent manger suffisamment pour que leur bébé ne souffre pas de carences, pourtant elles ne veulent pas prendre trop de poids. Il est certain que vous aussi vous êtes du même avis. En fait, vous n’avez pas besoin de manger deux fois plus quand vous êtes enceinte, vous devez juste bien manger durant la grossesse.

Votre corps est génétiquement programmé pour fabriquer des bébés, donc votre organisme va s’y adapter. Il faut seulement que vous fassiez le plein d’énergies et que vous consommiez des aliments riches en nutriments pour assurer le développement harmonieux de votre futur enfant.

Pas la peine d’éviter les graisses

Sachez qu’il est même important que vous consommiez des graisses car celles-ci sont indispensables à la construction du système nerveux de votre bébé et à la conception des membranes de ses cellules. Et quand on dit graisses, on parle en même temps de bonnes graisses à base d’acides gras insaturés et de mauvaises graisses à base d’acides gras saturés puisque le fœtus ne doit pas suivre un régime maigre.

Parmi les aliments riches en oméga-3, il y a lieu de citer : l’huile de colza, le saumon, le maquereau, les fruits à coque et les œufs. Ces derniers peuvent prévenir les accouchements prématurés et ils diminuent aussi le risque d’hypertension chez la femme enceinte et le risque d’obésité chez l’enfant.

Pas la peine de se passer du sucre

Par ailleurs, il convient de parler aussi de votre besoin en sucre. De nombreuses femmes enceintes pensent qu’elles peuvent s’en passer mais elles ont tort. Les glucides sont vraiment indispensables à la vie. Ils constituent votre source d’énergie et ils brûlent vos graisses.

Si vous n’en consommez pas assez, votre bébé risque de se retrouver en hypoglycémie, donc n’évitez ni les sucres lents, ni les sucres rapides. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous pouvez avaler une barre chocolatée ou une boisson très sucrée, essayez quand même d’avoir des prises alimentaires mixtes composées de glucides, protéines et lipides.

Pas la peine de consommer plus de produits laitiers

En ce qui concerne les produits laitiers, il n’est pas du tout nécessaire de doubler ou de tripler votre ration. Il est vrai que votre bébé va pomper énormément de calcium pour se construire mais vos glandes parathyroïdes vont faire remonter votre calcémie très rapidement.

Elles vont justement secréter une hormone pour fabriquer de la vitamine D et c’est celle-ci qui va augmenter votre taux d’absorption intestinale du calcium. Du coup, vous n’avez pas à changer vos habitudes. Vous pouvez consommer des produits écrémés ou demi-écrémés, des fromages et du lait entier sans problèmes, mais ne faites pas d’excès.

Pas la peine de manger des aliments peu cuits ou mal rincés

Pour continuer, vous devez aussi savoir que certains aliments sont dangereux. C’est le cas par exemple de la listeria qui est contenue dans la charcuterie à la coupe, des produits au lait cru, des fromages à pâte molle, des fromages bleus, de la viande peu cuite et des crudités mal rincées.

Ces aliments risquent effectivement de contaminer le bébé car ils contiennent des germes dangereux. Ainsi, vous devez donc les éviter et vous devez aussi prendre l’habitude de bien lavez vos mains avant de préparer vos repas et aussi de bien laver tous les ingrédients avant de les cuire.

Pas la peine de boire plus de 1,5 litre d’eau

Mais l’histoire ne s’arrête pas encore là, vous devez également boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Bien sûr, cette quantité peut varier d’une femme à une autre car elle dépend de plusieurs facteurs tels que votre alimentation, vos activités physiques et votre température extérieure. Il se peut donc que vous ayez besoin de moins de 1,5 litre, mais pour savoir que vous en buvez assez, vous devez compter combien de fois vous allez aux toilettes dans la journée.

Pas la peine de prendre des compliments alimentaires

Pour terminer, il y a lieu enfin de parler des compléments alimentaires. En effet, de nombreux cocktails de vitamines et oligo-éléments étiquetés « spécial femme enceinte » sont actuellement proposés sur le marché, mais sachez que leur prise n’est pas obligatoire. Si vous avez une alimentation très déséquilibrée, ils peuvent vous être très utiles, mais si vous avez juste des carences, vous n’avez qu’à rectifier vos habitudes alimentaires.

Quoi qu’il en soit, il faut vous appeler que les compléments alimentaires ne doivent pas être consommés sans avis médical parce que si vous apportez à votre corps des vitamines ou des oligo-éléments en excès, vous risquez de créer vous-même un déséquilibre.

Related Posts

Comments are closed.

Recherche