Infos pratiques
Ce qu’il faut savoir sur la famille d’accueil pour personnes âgées

Ce qu’il faut savoir sur la famille d’accueil pour personnes âgées

Saviez-vous que l’Ehpad (ou maison de retraite médicalisée) n’est pas la seule option en cas de perte d’autonomie ? L’accueil familial par exemple, est une alternative de choix. Le principe est simple : accueillir à domicile un senior ou une personne en perte de mobilité pendant un laps de temps défini. Cette solution est l’idéale si l’hébergement en établissement ne convient pas trop. Alors comment ça marche, concrètement ?

Qui sont les familles d’accueil ?

Les familles d’accueil sont des personnes lambda, ayant ou non travaillé dans le domaine du social ou de la santé. Ceux-ci ouvrent les portes de leur domicile à 1, 2 ou 3 personnes en perte d’autonomie et leur proposent une qualité de vie et un encadrement optimal.

Très concrètement, les membres de la famille d’accueil ont suivi une formation dispensée par le département au sujet de l’hygiène, l’alimentation et des bonnes pratiques d’accompagnement des seniors. Il s’agit donc de particuliers agrémentés par le département.

L’accueil familial se distingue par la durée de l’accueil ou de l’hébergement. Cette durée peut être temporaire généralement après une hospitalisation ou tout simplement en cas d’absence des proches. Elle peut être également à temps partiel, à temps complet ou bien même par séquence.

Il est important de préciser qu’un contrat est établi entre l’accueilli ou son représentant légal et l’accueillant. C’est un contrat de droit privé, un contrat de gré à gré dans lequel est stipulé les obligations et droits des deux parties, les détails financiers et matériels de l’hébergement, sans oublier également les termes de reconduction ou de suspension ou de dénonciation du contrat.

Comment se déroule le quotidien en famille d’accueil ?

La définition du quotidien est propre à chaque famille. Néanmoins en accueil familial, la personne âgée prend généralement part à toutes les activités de la vie quotidienne ainsi que les repas. Elle est ainsi sollicitée de façon naturelle et régulière, l’idéal pour entretenir son lien avec la société et ses semblables.

Dans le cas où la personne âgée a besoin de soins médicaux, la famille d’accueil se charge de coordonner l’intervention de personnel à domicile. Les actes de la vie courante (hygiène…) sont quant à eux réalisés par la famille. Ainsi, la personne âgée est à même de conserver son intimité et son autonomie tout en bénéficiant d’un suivi médical optimal : une alternative séduisante.

Pour ce qui est de l’accueil en lui-même, un contrat de gré à gré est signé entre la personne âgée et les accueillants. Celui-ci garantit au senior des conditions de prise en charge idéales et place légalement ce dernier en tant qu’employeur de la famille.

Combien coûte l’hébergement en accueil familial ?

Le montant de la rémunération de la famille d’accueil dépend avant tout de la nature du séjour (temporaire ou permanent) et des besoins de la personne âgée. Malgré tout, un séjour en famille d’accueil coûte jusqu’à 3 fois moins cher qu’en Ehpad ! Ainsi, toutes aides déduites, le reste à charge s’élève généralement autour de 1 078 €. Les aides sociales sont identiques à celles obtenues dans le cadre d’un séjour en Ehpad : droit au répit, ASH, APA…

Related Posts

Comments are closed.