Infos pratiques
Calvitie : Causes et précaution à prendre

Calvitie : Causes et précaution à prendre

Tout le monde, sans exception, perd quelques cheveux chaque jour. C’est un phénomène physiologique normal. Ceux qui partent sont arrivés en fin de vie et d’autres viennent pousser à leur place. Mais le problème survient quand les cheveux qui tombent sont mal remplacés ou pas du tout. Là, c’est un phénomène pathologique qui s’appelle la perte de cheveux.

Mieux connaître la calvitie

Le fait de perdre ses cheveux marque le début de la calvitie. L’hérédité y joue un rôle majeur. Chez les hommes, la testostérone accélère le cycle de vie des cheveux. Au fil du temps, ils deviennent plus fins et courts. Ainsi, les follicules pileux rétrécissent puis cessent d’être actifs. Chez les femmes, elle est moins étudiée ; la cause principale étant toujours l’hérédité.

Pour mieux connaître la calvitie, il faut faire connaissance avec ses différents types :

  • L’alopécie cicatricielle, causée par une lésion définitive du cuir chevelu suite à une maladie ou une infection de la peau.
  • La teigne : une infection à champignons du cuir chevelu fréquente chez les enfants. Dans la plupart des cas, il y a repousse des cheveux.
  • La pelade est une maladie auto-immune caractérisée par la chute complète des cheveux. Parfois, il y a repousse, mais également une rechute est probable.
  • L’« effluvium télogène » est une chute soudaine et temporaire des cheveux suite à un choc physique ou émotif, une grossesse, une opération chirurgicale. Une fois le stress passé, les follicules pileux repoussent.
  • L’alopécie congénitale, une absence de racines des cheveux ou une anomalie de la tige du poil ; maladie très rare.
  • Des situations différentes peuvent déclencher une perte de cheveux : carences nutritionnelles, traitements de chimiothérapie ou radiothérapie pour le cancer, etc.

Quelles précautions prendre face à la calvitie

Face à la calvitie, des précautions peuvent être prises. Il y a des gestes simples à faire au quotidien, à commencer par éviter des produits trop agressifs pour les cheveux, l’abus de shampoing sec, de teintures et gels. Il faut bien choisir les produits pour fortifier et favoriser les cheveux. Au cas où les cheveux se mettent à tomber par poignées sans raison apparente, il ne faut pas hésiter à consulter un spécialiste, car il faut stopper la calvitie.

Plus tard, si les traitements médicamenteux échouent, il est toujours possible de penser à poser un implant capillaire en Tunisie. La greffe de cheveux en Tunisie repose sur la technique FUE : prélèvement d’unités folliculaires sur une zone donneuse pour les réimplanter sur les zones dégarnies. Il est obtenu un résultat naturel; les nouveaux cheveux repoussent naturellement. Quant à la technique FUSS, il s’agit de découper une bandelette dans les zones donneuses (nuque ou tempes) pour récupérer les follicules pileux et les replanter en désordre à l’aide d’une aiguille spécifique sur le haut du crâne.

Related Posts

Comments are closed.