Divers
Aperçu sur les étapes à suivre pour acquérir une pharmacie

Aperçu sur les étapes à suivre pour acquérir une pharmacie

De nombreuses personnes souhaitent aujourd’hui lancer un projet de pharmacie. Ces points de vente de médicaments permettent effectivement de générer un revenu stable, quelle que soit la conjoncture économique. Néanmoins, la création d’une officine est régie par une législation assez stricte. Les pharmaciens sont souvent obligés de racheter une pharmacie existante.

L’essentiel à savoir sur la création d’une pharmacie

Les autorités compétentes sont particulièrement intransigeantes en matière de création d’une officine. Effectivement, ces enseignes sont les garantes de la santé publique. Toutefois, l’ouverture d’une pharmacie est conditionnée par de nombreux paramètres. La législation en vigueur précise notamment que ce genre d’établissements ne peut être implanté que dans des localités qui abritent plus de 2 500 habitants. Une commune qui compte 5 000 habitants ne peut donc accueillir que deux points de ventes de médicaments. Cela risque de compromettre le projet de ceux qui souhaitent se lancer dans ce secteur. Toutefois, il est possible de contourner ce problème en rachetant une officine existante.

Selon la loi, seul un pharmacien peut vendre des produits médicamenteux. Il doit aussi posséder au moins un an d’expérience dans ce domaine à raison de 6 mois de stage et 6 mois de service en tant que pharmacien adjoint. Ces spécialistes peuvent également s’associer pour acquérir un établissement.

L’ouverture d’une officine oblige le propriétaire à déclarer son entrée en activité à l’ordre des pharmaciens. Le gérant ne peut exercer une autre profession. Il doit assurer la vente des médicaments et il doit s’approvisionner auprès des fournisseurs agréés.

Acheter une pharmacie : les formalités à régler

L’achat d’une pharmacie est une procédure longue et fastidieuse. Le pharmacien ne pourra réellement débuter son activité qu’après 7 mois. Les acheteurs doivent consulter des annonces via des plateformes spécialisées. Le vendeur doit ensuite fournir un dossier d’expertise qui justifie le prix. Si l’actuel propriétaire ne dispose pas de ce document, il faudra encore déterminer le bon prix de vente en réalisant une estimation.

Généralement, le repreneur devra déjà contacter sa banque pour obtenir un emprunt et souscrire une assurance. Il est également nécessaire de demander un certificat auprès de la municipalité et signer un contrat de cession. Une fois que ces détails ont été réglés et que les deux parties ont trouvé un accord, il faudra remplir un dossier de demande de transfert de pharmacie. Ce dernier sera déposé à l’Agence régionale de santé (ARS) et une déclaration sera remise à l’Ordre des pharmaciens. Si les autorités compétentes émettent un avis favorable, le pharmacien pourra enfin commencer ses activités.

Related Posts

Comments are closed.