Divers
À quoi sert le défibrillateur automatique implantable ?

À quoi sert le défibrillateur automatique implantable ?

Le défibrillateur automatique implantable (DAI) est un simulateur cardiaque permettant de traiter certaines pathologies du cœur. Cet appareil est en effet dédié au traitement de certains cas d’arythmies ventriculaires, dont les battements irréguliers du cœur provenant d’une malformation des ventricules. Ces troubles du rythme cardiaque peuvent notamment causer un arrêt du cœur et entraîner une mort subite. À qui s’adresse le DAI et quels avantages et risques potentiels propose-t-il ?

DAI : un appareil indispensable pour certains patients

Le DAI sert à surveiller les battements du cœur. Ce petit appareil libère une ou plusieurs chocs électriques internes lorsqu’il décèle une arythmie ventriculaire pouvant compromettre le pronostic vital du patient. Cette action permet ensuite au patient de retrouver un rythme cardiaque régulier et normal. L’avancée technologique dont dispose cet appareil est favorable à la réduction du taux de mortalité chez les patients qui souffrent de troubles cardiaques. Le défibrillateur automatique implantable s’adresse ainsi à des malades spécifiques. Il est notamment recommandé pour les victimes d’un arrêt cardiaque et présentant un risque de récidive.

Le défibrillateur automatique peut également être appliqué à titre de prévention primaire chez un individu souffrant d’un problème cardiaque pouvant entrainer un arrêt du cœur. Dans ce cas, il faut que cet évènement ne soit pas encore survenu. Le DAI est aussi recommandé pour les patients dont l’espérance de vie dépasse plus d’un an, voire au-delà de cette statistique. Cet appareil ne sera donc pas préconisé en cas de pathologie cardiaque grave ou d’âge très avancé. Pour être sujet à l’implantation d’un défibrillateur automatique implantable, il faut que le patient soit dans une certaine catégorie d’âge.

Quels sont les avantages et risques potentiels du DAI ?

Le défibrillateur automatique implantable est une technologie qui a été introduite dans le monde médical depuis les années 80. Cet appareil a toujours fait preuve d’efficacité. De nombreuses études scientifiques ont en effet, démontré le succès du DAI dans des traitements relatifs à des cas de figure bien précis. Le défibrillateur automatique permet en effet de réduire de 60% la mortalité chez les personnes présentant un risque d’arrêt cardiaque. Ce constat est bien palpable si l’on compare le cas de ces individus à ceux qui ne portent pas de DAI.

Toutefois, en dépit de l’avancée technologique que représente le défibrillateur automatique, cet appareil n’est pas infaillible. En effet, il peut arriver que le DAI libère des chocs électriques inappropriés bien qu’il ne soit pas sollicité. Des statistiques ont montré que ce phénomène touche environ 11 ,5% des patients receveurs de défibrillateur automatique implantable. Le nombre de patients qui ont souffert de troubles dépressifs issus de ces chocs n’est vraiment pas négligeable. Ce cas peut avoir des chocs appropriés ou inappropriés comme origines. Heureusement, il est toujours possible de modifier la programmation du DAI de manière à réduire les risques causés par les chocs. Il est également à signaler que dans certains cas, l’implantation d’un défibrillateur automatique implantable impose certaines restrictions. Ces dernières concernent notamment la conduite d’un véhicule privé ou professionnel.

 

Related Posts

Comments are closed.