Infos pratiques
3 méthodes pour soulager les acouphènes

3 méthodes pour soulager les acouphènes

Pour environ 10 millions de Français, le silence n’existe pas. Quand les bruits alentours s’éteignent, ils entendent un bourdonnement ou un sifflement continu, caractéristique des acouphènes. Et pour plus d’1 million d’entre eux, ces bruits parasites sont un véritable cauchemar. Bien qu’il n’existe pas de véritable traitement permettant de les soigner, on peut trouver différentes méthodes pour soulager les acouphènes.

Réguler la circulation sanguine

Dans certains cas, les acouphènes sont liés à un problème de circulation du sang au niveau du cou, dans la tête ou autour des oreilles. Dans ces cas-là, réguler la circulation sanguine peut permettre de soulager les acouphènes.

Pour cela, il est possible d’intégrer dans son alimentation des ingrédients connus pour leurs bienfaits sur la circulation du sang : ail, romarin, oignon, etc.

Certaines huiles essentielles ont également un effet similaire. Vous pouvez par exemple faire un mélange constitué de :

  • 1 goutte d’HE de marjolaine ;
  • 2 gouttes d’HE de petit grain de bigarade ;
  • 1 goutte d’HE d’hélichryse italienne.

Appliquez-le 3 fois par jour autour de l’oreille en massant légèrement pour atténuer les acouphènes. Autre traitement pour les acouphènes d’origine vasculaire : le gingko biloba, reconnu par la Commission européenne.

On estime néanmoins que seuls 5% des cas d’acouphènes sont liés à un problème de circulation sanguine. On parle alors d’acouphènes objectifs, par opposition aux acouphènes subjectifs, de nature psychique.

Thérapie par le son

Quand on regarde ce que sont les acouphènes, on s’aperçoit qu’ils peuvent être liés à un traumatisme sonore : concert, sirène de pompier, machine à outil… Et même si l’on recommande de protéger ses oreilles du bruit pour éviter les acouphènes, certains sons peuvent permettre de les soulager.

On peut par exemple choisir de se faire appareiller pour augmenter le niveau sonore des bruits ambiants et ainsi « noyer » les acouphènes. Les aides auditives ont d’ailleurs bien évolué ces dernières années. Il existe des modèles très discrets, réalisés sur mesure pour s’adapter parfaitement à votre conduit auditif.

Dans le même esprit, écouter des bruits blancs, notamment au moment de s’endormir, permet de moins prêter attention aux acouphènes. À terme, cela peut permettre au cerveau « d’ignorer » le son des acouphènes. Parmi les bruits blancs, on peut citer : le vent, la pluie, un ventilateur, un sèche-cheveux…

Médecines alternatives

Dans la mesure où la médecine traditionnelle ne dispose pas de véritable solution pour soigner les acouphènes, certaines personnes choisissent de se tourner vers des médecines alternatives. Bien souvent, en agissant autour des acouphènes, on parvient à les réduire.

Par exemple, le stress et l’anxiété sont des facteurs étroitement liés aux acouphènes. Pour aller mieux, il peut être intéressant de pratiquer la sophrologie, la relaxation ou la méditation. Cela peut notamment se faire dans le cadre d’une thérapie cognitivo-comportementale (TCC).

De même, plusieurs études ont démontré que l’hypnose pouvait jouer un rôle important dans l’amélioration de la qualité de vie des patients souffrant d’acouphènes.

Pour soulager les tensions qui peuvent se créer et qui rendent votre quotidien plus difficile à vivre, vous pouvez également vous tourner vers l’acuponcture ou l’ostéopathie.

Related Posts

Comments are closed.